Le blog du bien-être
bien utiliser épilateur lumière pulsée
Table des matières

5 conseils pour bien utiliser la lumière pulsée

Table des matières

La technologie de lumière pulsée est de plus en plus utilisée par les particuliers comme méthode d’épilation définitive à domicile. Cependant, il ne s’agit pas d’une technique sans risques. Une mauvaise utilisation de ces épilateurs peut causer des brûlures, des rougeurs durables, voire des cicatrices. C’est pourquoi il est indispensable de bien connaître les règles pour utiliser efficacement et sans danger un épilateur à lumière pulsée.

Bien choisir son épilateur à lumière pulsée

Le choix de l’épilateur à lumière pulsée et son réglage sont importants pour un traitement efficace et sûr. Pour cela, il est conseillé d’opter pour un épilateur de marque reconnue, qui respecte les normes de sécurité ; cliquez ici pour en savoir plus. Il faut également privilégier des modèles équipés de capteurs SmartSkin ou similaires, qui ajustent automatiquement l’intensité en fonction de votre teint de peau​​.

Avant de commencer, ajustez l’intensité de l’appareil en fonction de votre type de peau et de poils. Les appareils modernes offrent souvent des guides ou des applications pour vous aider à choisir le bon réglage. Si vous ressentez une douleur excessive ou des brûlures, réduisez immédiatement l’intensité. Une sensation de picotement légère est normale, mais elle ne doit pas être douloureuse​​.

Prenez aussi le temps de vous familiariser avec l’appareil en lisant le manuel d’utilisation. Cela vous aidera à comprendre les différentes fonctions de votre épilateur à lumière pulsée, notamment comment changer les têtes pour différentes zones du corps et comment l’entretenir correctement​​.

Les zones qui peuvent être traitées avec la lumière pulsée

épilation à la lumière pulsée

Avant toute chose, assurez-vous que la zone sur laquelle vous souhaitez utiliser votre épilateur à lumière pulsée est adaptée à ce type de traitement. En effet, toutes les régions du corps ne se prêtent pas à l’épilation par flashs lumineux. Les zones les plus appropriées sont principalement :

  • les aisselles ;
  • le maillot ;
  • les jambes ;
  • les cuisses ;
  • le ventre ;
  • et même le visage en prenant quelques précautions, notamment le port de lunettes de protection.

Ajoutons à cela que la lumière pulsée est particulièrement efficace sur les poils foncés et épais présents dans ces différentes zones du corps.

Préparer correctement la peau

Une fois la zone à traiter déterminée, il est indispensable de bien préparer la peau pour un traitement optimal et sans danger avec votre appareil à lumière pulsée.

Tout d’abord, prenez soin de raser soigneusement la zone ciblée dans le sens du poil la veille ou quelques heures avant la séance. Les poils doivent être coupés au plus près de la racine pour offrir le meilleur accès possible aux bulbes pileux que vous voulez détruire.

Ensuite, nettoyez la surface à épiler juste avant la séance, avec de l’eau tiède ou un gant de toilette humide par exemple. Cela permettra d’éliminer toutes traces de :

  • transpiration ;
  • résidus de crème hydratante ;
  • déodorant, etc.

La peau doit être parfaitement propre et sèche pour une efficacité et une sécurité optimales. N’appliquez aucun produit gras ou hydratant juste avant votre séance de lumière pulsée, attendez au minimum 24 h. La moindre particule risquerait de provoquer des brûlures sous l’action concentrée des flashs lumineux.

Régler l’intensité adaptée

lumière pulsée

L’efficacité ainsi que la sécurité de votre séance d’épilation à la lumière pulsée dépendent du réglage adéquat de l’intensité des flashs sur votre appareil.

Il faut savoir que chaque zone du corps ne supporte pas la même puissance lumineuse sans risque. Par exemple, le maillot ou les aisselles tolèreront une intensité supérieure à celle qui peut être appliquée aux cuisses ou au ventre. Pour trouver le bon réglage, commencez toujours prudemment par le niveau le plus faible sur une petite surface. Augmentez progressivement l’intensité tout en évaluant le niveau de douleur supportable.

Sachez aussi que plus les poils sont foncés et épais, plus il faudra une intensité élevée. À l’inverse, les poils blonds, roux ou fins nécessiteront un réglage minimal. Attention cependant à ne jamais dépasser le seuil de douleur tolérable au risque de provoquer brûlures et lésions cutanées graves. Mieux vaut plusieurs séances à intensité modérée qu’une seule séance trop intense !

Fréquence et durée des séances d’épilation à la lumière pulsée

Dans les premières phases du traitement, il est recommandé d’utiliser l’épilateur à lumière pulsée toutes les 2 à 3 semaines. Cela permet de cibler les poils à différents stades de croissance, augmentant ainsi l’efficacité du traitement. En général, 4 à 5 séances espacées de 2 à 3 semaines chacune sont conseillées pour observer les premiers résultats significatifs​​​​.

Après les premières séances, la fréquence peut être réduite. Il est suggéré de réaliser des séances de retouche toutes les 4 à 8 semaines pendant les 3 à 4 mois suivants. Ces retouches contribuent à maintenir les résultats et à gérer la repousse des poils qui peuvent survenir​​.

Quant à la durée d’une séance d’épilation, elle varie en fonction de la zone traitée et de la technologie de l’appareil. En moyenne, une séance peut durer entre 30 et 40 minutes. Mais avec certains appareils plus avancés, cela peut se faire plus rapidement.

Articles connexes

Le blog du bien-être